> Découvrir > Les villages > Historique > Industrie et commerce

Industrie et commerce

Jusqu'en 1861, Riddes exploitait une mine de plomb argentifère au Vacheret près du Lac des Vaux, à environ 2'000 mètres d'altitude, et le transformait dans l’usine qui se situait en lieu et place du pensionnat Saint-Joseph, détruit en 2012 pour faire place à un complexe immobilier.

L'exploitation battait son plein au milieu du siècle passé et le minerai contenait 64 % de plomb pour 2,6 % d'argent.

Cette mine servit également à la production des pièces de 1 Fr. mais dut fermer ses portes en raison du peu de valeur du minerai et de la ruine de ses exploitants français de l'époque.

En 1889, Léonide Maye négociant en vins, installa son entreprise à proximité de la gare de Riddes afin de bénéficier du train. C'est le début d'une des entreprises les plus célèbres du village qui connut un important développement et se distingua à de nombreuses reprises lors de concours internationaux. Encore en fonction actuellement, l’entreprise s’est développée et est connue sous le nom « Les Fils Maye SA ».

Riddes possède sur son territoire deux usines électriques. Celle de Bieudron, liée au barrage de la Grande Dixence, sépare les communes de Riddes et de Nendaz. Celle d'Ecône, se situe à la limite entre Riddes et Saxon, et est reliée au barrage de Mauvoisin.

Aujourd’hui, Riddes entre dans une nouvelle ère commerciale sur la zone appelée anciennement Les Morands. En effet depuis 2012, Hornbach a ouvert un nouveau magasin à l’entrée du village de Riddes et il ne sera pas le dernier à s’implanter dans cette zone commerciale de 140'000 mètres carrés.

Imprimer PDF Recommander
Horaires d'ouverture des bureaux
Lundi au vendredi 07 h 00 à 11 h 00
Mercredi après-midi 14 h 00 à 17 h 00
   
Commune de Riddes
Rue du Village 2
1908 Riddes
Tel. 027 305 20 20
Fax -
Powered by / boomerang